• Holga, marque d’appareil photo bien connu des amateurs de lomographie, a sorti un adaptateur pour iPhone 4/4S permettant d’avoir de vrais filtres. L’iPhone Lens Filter Kit SLFT-IP4 est en fait une housse qui ajoute à l’appareil photo d’un iPhone 4/4S neuf filtres différents.

    Une roue permet de sélectionner un filtre. Il vous suffit juste par la suite de prendre une photo avec votre iPhone. Pas besoin d’application spécifique. Vous avez des filtres de différentes couleurs (rouge, vert, bleu…), avec différents motifs (cercle, cœur) et aussi un effet macro.

     

    http://shop.holgadirect.com/products/holga-iphone-lens-filter-kit-for-iphone-slft-ip4


    votre commentaire
  • Vous êtes nostalgique des années 70 et 80 et de leur style délicieusement rétro ? L’éditeur Synthetic Infatuation vous propose de faire renaître cette époque surannée grâce à l’application Hipstamatic, qui transforme pour l’occasion votre smartphone en un appareil photo éponyme. Hipstamatic est en réalité le nom d’un appareil argentique conçu en 1982 par les frères Dorbowsky. Leur but : fabriquer un outil extrêmement simple à utiliser et qui coûterait moins cher que la pellicule qu’il renferme. Le pari fut réussi, mais moins de 200 exemplaires virent le jour. Autant dire que l’application pour iPhone tombe à point nommé pour palier cette rareté.

    Capture d’écran iPhone 1


    Dans la lignée de Polaroid et Lomo

    Au-delà des aficionados de l’appareil des frères Dorbowsky, Hipstamatic séduira tous ceux qui ne jurent que par leur Lomo, leur Diana, leur Holga ou leur Polaroid. Autant de dispositifs prêts-à-photographier, qui ont en commun une simplicité d’usage et une absence de réglages. La philosophie de ces appareils pourrait se résumer en une phrase : « ne réfléchissez pas, ne visez pas, contentez-vous de déclencher ». On est donc à mille lieues des derniers modèles de Nikon ou Canon et de leur allié Photoshop. Ici, l’idée n’est pas d’aboutir à une image irréprochable. Au contraire, l’accent est mis sur la spontanéité, le traitement imprévisible, les couleurs délavées ou saturées, le vignettage et autres bizarreries. Bref, les photos sont loin d’être parfaites, mais cela tombe bien car c’est ce qu’on leur demande. Rappelez-vous les clichés hauts en couleurs réalisés par les Polaroid ; ils vous donneront une bonne idée de ce que produit Hipstamatic.

    A lire aussi: http://www.photographier.fr/?p=1033


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique